CHANTAL BRULON

MEMBRE

Dès notre plus jeune âge, vers les années 1955-1960, un oncle missionnaire dans ce pays que l’on appelait alors la Haule Volta, nous a fait découvrir cette contrée inconnue pour nous.

Lors de ses retours en France, il a de plus en plus su aiguiser notre curiosité.

Nous nous sommes rendus pour la première fois au Burkina Faso en 1998 pour nous recueillir sur la tombe de cet oncle enterré comme il le souhaitait a Bobo Dioulasso.

Ce premier contact avec le pays des “hommes intègres” a été une première et forte concrétisation qui allait s’intensifier au fur et à mesure de nos nombreux voyages. Nous avons notamment tissé une relation de “famille” avec le Père Joseph Mukassa Some (responsable Caritas BF) et ses nièces. Nous entretenons aussi une relation particulière avec un puisatier, compagnon de notre oncle missionnaire, à Gorom Gorom dans le Nord du Pays actuellement dévasté par les extrémistes islamistes.

De plus, nous avons deux neveux qui ont fondé une famille avec des Burkinabées, résidants : l’un à Ouaga et l’autre à Bobo.

Aujourd’hui nous pensons mieux connaître ce pays. Ces forces et faiblesses ainsi que la qualité de ses habitants.

Les femmes et les hommes y vivent pauvrement mais avec dignité, pour leur développement, nous ne pouvons que les aider sans faire à leur place.

L’association “Aider un enfant à Dano” répond à cet objectif.

En optant pour le parrainage ou en faisant un don nous donnerons, vous donnerez sa chance à un enfant ou à un projet.

En prenant une part active dans l’animation de notre association, nous sommes toujours dans l’ esprit d’entraide de notre oncle.

Chantal et Francis