Mot des Professeurs

Parrainer un enfant  en situation difficile, c’est lui donner un second souffle, un véritable espoir d’aimer la vie ou de vivre.

Dano est située à 275 Km de la capitale (Ouagadougou) du pays des hommes intègres. Nombreux sont les enfants de cette localité qui, par l’absence (décès) ou l’extrême pauvreté de leurs géniteurs sont laissés pour compte. Aujourd’hui, quelques-uns commencent à retrouver le sourire, grâce au parrainage de l’association  «Aider un Enfant à Dano/au Burkina Faso», dont le siège est en France. Cette  association, dont l’objectif est de contribuer à soulager la souffrance qu’endurent ces enfants est à sa deuxième année d’intervention au lycée  Bater Langou de Dano.

Repérés  depuis l’école primaire, ces enfants vulnérables sont admis au lycée Bater Langou,  où  les conditions d’accueil et de travail sont scrupuleusement réunies. Une cantine est mise en place, pour assurer le déjeuner de tous les élèves inscrits qui le désirent ;  des tenues scolaires sont offertes aux élèves parrainés, afin que ceux-ci puissent se vêtir décemment ; les frais de scolarité des mêmes sont entièrement assurés  par l’association.

Parrainer un enfant, c’est lui permettre aussi d’accéder à un avenir meilleur. Cela passe forcément par l’amélioration des conditions de vie de ces derniers et surtout leur donner la chance de poursuivre leurs études,  phase importante pour se construire un meilleur avenir et accéder à l’autonomie. Pour qu’ils arrivent à s’épanouir,  les enfants ont besoin d’un regard bivalent, notamment celui de la famille et l’autre de la société. Le parrainage permet aux enfants de bénéficier d’un regard attentif et  bienveillant.

Consciencieux et soucieux du devenir de ces enfants, les enseignants sont engagés auprès de l’administration pour l’atteinte des résultats escomptés. Lors de votre visite, nous avons  beaucoup échangé et des propositions ont été faites, pour créer les meilleures conditions pour faciliter l’enseignement et l’apprentissage.

Par ailleurs, nul n’ignore que, éduquer un enfant c’est le former, le rendre utile à lui-même, à la société, c’est-à-dire l’aider à s’adapter, à se transformer.C’est l’aider à pouvoir apporter sa contribution de travailleur conscient, capable d’agir et de juger, l’amener à s’engager à la construction de sa localité de façon singulière et du pays en général.  Très concrètement, l’association  Aider un Enfant à Dano s’y attelle pour un début avec succès, bonheur et réussite .

Lors de votre  visite vous ( les membres de l’association) avez   bien noté que certains aspects restaient à prendre en compte avec la fourniture des manuels pédagogiques ;les accompagnements hors lycée, notamment le suivi à domicile et les conditions d’étude au niveau de la cellule familiale.

Soucieux du devenir et du noble avenir que pensent les parrains et les marraines pour leurs filleuls, nous souhaitons de tout cœur que le nombre de d’élèves parrainés aille croissant, afin que d’autres enfants puissent intégrer le groupe, et que les insuffisances évoquées puissent être prises en compte. Les premiers résultats sont plus qu’encourageants et impactent d’ores et déjà la communauté.

Toute œuvre humaine concoure au bien-être de la société.

Soyez infiniment remerciés pour votre part d’ouvrage.

Rédigé le 10 decembre 2018 par l’équipe des professeurs

 

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *