Seconde mission de l’année à Dano du 15 au 17 octobre

Avec les enfants et les parents de la nouvelle classe de sixième

A la rencontre des enfants , des familles et des enseignants …une nécessité pour s’assurer de la bonne fin des actions que nous conduisons pour aider les enfants à Dano et de partager beaucoup d’émotions…

A la faveur d’un voyage motivé par un mariage au Burkina , huit  membres du bureau ont participé en octobre à cette seconde mission de l’année à Dano

 

Rencontre avec les enfants :

Pour la seconde fois  les élèves de cinquième  nous accueillaient  (cf notre dernière visite de janvier), il y a moins de timidité les contacts deviennent chaleureux et  la complicité s’installe pour notre plus grande joie  , ils expriment avec une très grande sincérité leur gratitude et leur reconnaissance à l’égard de leurs parrains .S’agissant des 32 nouveaux élèves parrainés de la classe de sixième  qui ont rejoint   Bater Langou en provenance de différentes écoles primaires de la brousse environnante ..le temps est pour eux à l’adaptation et à la connaissance de leurs nouveaux camarades…ils ont bien conscience de la chance qui leur ai donnée avec le parrainage…

Depuis notre retour, les élèves de la classe de sixième et ceux de la classe de cinquième  ont adressé un mot de reconnaissance pour leur parrains et donateurs.

Nous avons part

agé avec les enfants le repas  ..des moments simples avec beaucoup d’émotion. Une occasion pour nous de mesurer la très grande utilité d’avoir décidé de financer la création d’une cantine accessible gratuitement  à tous les  élèves qu’ils soient parrainés ou non …15 000 repas seront servis au cours de l’année scolaire…. un grand changement par rapport à l’an dernier qui se ressent sur le niveau de concentration des élèves en classe ( ventre affamé n’a point d’oreilles..)

Réunion avec le comité de parrainage :

Le comité de parrainage  composé de représentants de l’aide sociale de la mairie et de la province , de la direction provinciale de l’éducation , de l’établissement Bater Langou a  pour mission d’identifier les enfants les plus nécessiteux . A l’examen des situations qui nous ont été présentées, sur place  nous avons décidé de prendre en charge 32 enfants supplémentaires ( au lieu de 15 comme nous l’avions projeté) , ce qui porte à 60 le nombre d’enfants aidés à Dano.

Réunion  avec les parents :

Une trentaine de parents ont répondu à l’invitation , faisant le même trajet que leurs enfants pour venir à Bater Langou .. 10kms à pied pour certains. Tous agriculteurs , la plupart n’ont jamais été à l’école ..ils mettent beaucoup d’espoir avec la scolarisation de leurs enfants et nous expriment leurs très grande reconnaissance..des échanges traduits en dagara

Rencontre chez  les familles

Nous avons rendu  visite  dans les villages éloignés à plusieurs familles d’enfants parrainés, au delà des émotions partagées elles nous ont fait découvrir leur mode de vie ancestral rythmé par la nécessité de  produire de quoi nourrir la famille….les aléas climatiques permettent plus rarement de vendre des excédents pour améliorer le confort de vie et financer les études des enfants.  Dans ce contexte de pauvreté nous avons toujours rencontré des gens très dignes et très  accueillants.

Rencontres avec les enseignants

C’est un moment privilégié pour apprécier les résultats de nos actions et de recueillir des avis ( ce qui va bien , ce qui est à améliorer…) Nous avons noté avec surprise que les élèves ne disposaient pas de manuels scolaires . Nous allons examiner les possibilités pour doter chaque classe ..reste à trouver le financement. Nous avons aussi à doter les enfants de lampes solaires afin qu’ils puissent travailler le soir chez eux ( les villages ne sont pas électrifiés). Nous avons insisté sur l’importance de l’engagement des professeurs à nos cotés pour aider les enfants à réussir. Les professeurs nous ont adresse un mot depuis notre retour

Rentrée scolaire :

La rentrée  a eu  lieu une semaine avant le début de notre mission  Les élèves  se répartissent comme suit : Classe de 6ème 44 ; 5ème : 26 ; 3ème : 25 ; TleD : 15 soit un total de 110 élèves . Notre association parraine donc près de 55% des effectifs.

Échanges avec la direction :

Tout au long de l’année nous sommes en contact avec la direction de Bater Langou , en nous rendant sur place nous partageons mieux les problèmes rencontrés , nous mesurons mieux les progrès réalisés , nous identifions mieux les inflexions à donner dans l’organisation…et surtout nous nous comprenons mieux les uns et les autres … L’équipe nous a adressé un message

 

Conclusion :

Notre délégation a pu mesurer l’efficacité et la très grande utilité des opérations que nous conduisons. Ces missions permettent aussi de nous assurer de la bonne utilisation des fonds collectés au seul bénéfice des enfants  , de mieux appréhender le contexte social et éducatif , d’envisager des actions complémentaires  que nous jugeons indispensables comme le financement des livres scolaires.

Nous pouvons témoigner que le soutien apporté par les parrains et les donateurs permet à des familles particulièrement démunies de scolariser leurs enfants au collège dans de bonnes conditions  , leur rendre le sourire et leur donner l’espoir d’un avenir meilleur avec des  perspectives pour vivre leur vie d’adultes sur place au Burkina.

L’accompagnement de 60 enfants  nécessitent  que nous poursuivions nos efforts pour recruter de nouveaux parrains et nouvelles marraines  et faire appel à de nouveaux donateurs…n’hésitez pas à en parler autour de vous  et à orienter vos relations vers notre site.

Collectivement nous pouvons être très fiers de ce que nous faisons depuis octobre 2017 pour aider les enfants à Dano au Burkina.

 

 

Activité physique et gymnastique

A la cantine chacun son tour

Avec la direction de Bater Langou

Avec le comité de parrainage

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *